Niaouli

Niaouli
Nom latin ou botanique : 
Melaleuca quinquenervia
Famille : 
Myrtacées
Usage : 
Interne et externe
Propriétés : 
antiseptique, antibactérienne, antifongique, antivirale, antiparasitaire, stimulante, antirhumatismale, balsamique, cicatrisante, fébrifuge, expectorante, anticatarrhale, antiinflammatoire, décongestionnante veineuse, tonique cutané
Précautions : 
sans avis médical, l’huile essentielle de niaouli est déconseillée aux femmes enceintes, à celles qui allaitent, aux enfants en bas âge et aux personnes ayant la peau sensible. Évitez de la mettre en contact avec les yeux et les muqueuses.
Utilisation : 
Les propriétés de l’huile essentielle de niaouli sont très nombreuses. Elle convient aux enfants à partir de 6 ans, qui peuvent profiter de ses bienfaits en diffusion, dans le bain et par le biais de massages (après dilution dans une huile de base, bien entendu). Au niveau de la peau, cette huile essentielle favorise la cicatrisation, a une action positive sur l’acné, les boutons et les furoncles, et soulage en cas de piqûres d’insectes ou de coupures et de brûlures. Il s’agit d’un puissant antiseptique et antiviral, très utile pour soigner les plaies et les brûlures. Employée en gargarismes, elle désinfecte la gorge (angine) et rafraîchit l’haleine. Elle peut être très salutaire sur l’herpès (buccal et génital). En massages sur la poitrine et sur le dos, elle aide à lutter contre les affections respiratoires (bronchite, rhume, asthme, toux, sinusite), mais aussi contre la grippe et les états fiévreux. Stimulant général, elle augmente les défenses immunitaires grâce à une action directe sur les globules blancs et les anticorps ; elle est ainsi un soutien important en cas de faiblesse physique et pendant les périodes de convalescence. Son usage se répand dans les services de radiothérapie comme protecteur préventif et curatif des brûlures de la peau lors de l’exposition aux rayonnements thérapeutiques.