Ail

Ail
Nom latin ou botanique : 
Allium sativum
Famille : 
Liliacées
Usage : 
Interne
Propriétés : 
antiseptique, anti-infectieux, vermifuge, antiparasitaire, fongicide, abaisse le taux de cholestérol, réduit la tension artérielle, antiagrégant plaquettaire
Précautions : 
L’ail ne convient pas aux personnes ayant l’estomac sensible et/ou les intestins fragiles. Sans avis médical, l’huile essentielle d’ail est déconseillée aux femmes enceintes, à celles qui allaitent, aux enfants en bas âge et aux personnes ayant la peau sensible. Évitez de la mettre en contact avec les yeux et les muqueuses. Son odeur forte et tenace, sulfureuse, en rend l’usage à peu près impossible.
Utilisation : 
L’huile essentielle d’ail, très volatile, dégage une odeur forte, déplaisante pour certaines personnes. Pourtant, elle possède nombre de vertus thérapeutiques. C’est un antiseptique très puissant, utilisé pour prévenir et guérir les maladies infectieuses. L’ail est en effet un antibiotique naturel, qui combat les bactéries nocives sans détruire la flore intestinale, comme c’est le cas avec les antibiotiques chimiques. Il a aussi une action fongicide : il combat diverses mycoses, dont celle causée par Candida albicans. Il peut s’utiliser frais, tous les jours, dans les préparations culinaires, de préférence cru pour garder intactes ses propriétés, mais il est aussi disponible en gélules dans le commerce : son pouvoir désintoxiquant lui permet d’éliminer les toxines, il renforce l’organisme et, en particulier en hiver, prévient les maladies infectieuses. Son action s’étend à l’appareil circulatoire, avec une action bénéfique sur la circulation sanguine, la régulation de la pression artérielle et le taux de cholestérol. Son utilisation est intéressante pour prévenir les maladies cardio-vasculaires. Elle est antiagrégante, il faut en enir compte si on est sous traitement anticoagulant. Aux niveaux pulmonaire et respiratoire, l’ail a un pouvoir décongestionnant ; il combat les bronchites, l’encombrement des bronches en éliminant le mucus, mais il est efficace aussi contre la sinusite, la toux et le rhume. L’ail est utile aux systèmes digestif et urinaire pour combattre diverses formes d’infections, en particulier celles de la vessie et des reins. Attention, pure, elle est très irritante. En usage externe, l’ail, une fois pilé, sert à combattre les verrues, les durillons et les cors. Il faut l’appliquer en cataplasmes, en veillant à protéger la peau saine autour avec un sparadrap. L’huile essentielle d’ail est aussi employée pour éloigner les insectes (elle neutralise également leur venin), ainsi que les puces. Son application se révèle utile surtout l’été, dans les jardins ou lors de soirées à l’extérieur.