Muscade (noix de muscade)

Muscade (noix de muscade)
Nom latin ou botanique : 
Myristica fragrans
Famille : 
Myristicacées
Usage : 
Interne et externe
Propriétés : 
tonifiante, carminative, digestive, analgésique, emménagogue, antiseptique, stimule les fonctions cérébrales, stimulant digestif
Précautions : 
n’utilisez pas cette huile essentielle à hautes doses ou pendant une longue période, car elle peut agir sur le système nerveux en provocant des pertes de connaissance ou des hallucinations. À utiliser avec l’avis d’un expert. Sans avis médical, elle est déconseillée aux femmes enceintes, à celles qui allaitent, aux enfants en bas âge et aux personnes ayant la peau sensible. Évitez de la mettre en contact avec les yeux et les muqueuses.
Utilisation : 
L’huile essentielle de noix de muscade doit être toujours utilisée avec modération, en respectant soigneusement les dosages, a une action stimulante et fortifiante en cas de grande fatigue et d’asthénie intellectuelle. En effet, elle augmente la quantité de sérotonine par mécanisme biochimique avéré. Elle se diffuse dans l’air ou s’applique, toujours diluée dans une huile de base, en massages. Elle possède un effet stimulant sur le système cardio-vasculaire. Elle facilite la digestion et aide en cas d’indigestion ou de repas trop lourd. Au niveau intestinal, elle soulage les personnes souffrant de diarrhées, de crampes, de flatulences ou d’infections intestinales (en massages sur tout l’abdomen). Elle présente d’excellentes propriétés antirhumatismales car elle est échauffante, une caractéristique commune aux huiles essentielles extraites d’épices. Elle est capable de combattre les douleurs articulaires et musculaires : cela explique qu’on la trouve dans les préparations pour massages ou pour frictions (elle doit toujours être diluée), où elle est tantôt employée seule, tantôt mélangée à d’autres huiles essentielles. Elle est utilisée pour réguler le cycle menstruel et calmer les douleurs abdominales liées aux règles. Le muscadier fournit deux huiles essentielles : celle de la noix (qui est l’amande du noyau) dont nous avons parlée ; celle du macis (imaginez un abricot dont le noyau serait, en plus de la chair, entouré d’une enveloppe rouge, le macis). L’huile essentielle de macis a une structure semblable à celle de muscade, est un peu plus suave et beaucoup moins concentrée en actifs dangereux, elle a les mêmes indications. Elle est très subtile en cuisine, en parfumerie et cosmétique.